FINDYOURHORSE.COM

le web au service du cheval

Déposer une annonce Mon compte
HOME > SPORT > ÉLEVAGE EN VOGUES > « Voir grandir et évoluer les chevaux, la passion de la génétique » Marion Bourdoncle de l’élevage de la Bride
ÉLEVAGE EN VOGUES - 14 novembre 2019
« Voir grandir et évoluer les chevaux, la passion de la génétique » Marion Bourdoncle de l’élevage de la Bride
écrit par Léa TCHILINGUIRIAN

Basé à Chigné, en Maine-et-Loire, l’élevage de la Bride est à l’origine d’une ferme agricole dont Bernard Vilain est aux rênes avec sa famille. Aujourd’hui, une cinquantaine d’équidés sont au sein des infrastructures. Rencontre avec son associée et belle-fille Marion Bourdoncle. 

« L'élevage a débuté dans les années 90-95 avec Bernard Vilain et ses 3 poulinières Selles Français, Nasarde du Cellier (Double Espoir x Brule Tout), Solen de Chaussoy (Barigoule x Uriel) et Syvana (Elf III x Amour du Bois) » , introduit Marion Bourdoncle. Aujourd'hui, l'élevage de la Bride s'est agrandi, Marion Bourdoncle est maintenant l'associée de M.Vilain depuis 4 ans. Elle s’occupe de manipuler les foals, débourrer et valoriser les jeunes chevaux nés à l’élevage avec l’aide de sa mère. « M.Vilain s’occupe principalement de tout ce qui est reproduction, gynécologie, naissances et vaches », développe la jeune femme. Son père, Romain Bourdoncle, basé en Normandie et gérant de l’écurie Tip Top Cheval, valorise certains chevaux de l’élevage tout en ayant pour but de les vendre. « Mais très souvent, nos poulains sont vendus avant d’être totalement débourrés dans l’année des 3 ans », indique la cavalière. 

Élevés en extérieur et en troupeaux 

Cavalière de saut d’obstacles jusqu’en Pro 2, Marion Bourdoncle s’occupe des foals dès la naissance de 0 à 6 mois avec sa mère. « Après ils partent à l’herbe puis on les rentre à la transition l’automne-hiver. Mais à la fin de leur deuxième année, ils rentrent pour être débourrés ou alors sont vendus », explique-t-elle. 

Les jeunes chevaux évoluent donc en extérieur ce qui leurs permet d’avoir un bon mental. « Par exemple, pour aller d’un champ à un autre, il faut traverser un ruisseau, on les transporte ensemble, ça fait du bruit, c’est tout bête mais après ça fait des chevaux assez francs », souligne la jeune femme. 

Des chevaux de tous niveaux

Connu dans le monde entier, les chevaux de l’élevage de la Bride performent avec des cavaliers professionnels comme amateurs. « Nous vendons beaucoup à des cavaliers amateurs souhaitant faire un travail de A à Z » évoque Marion Bourdoncle. « Nous savons que nous avons des souches avec un mental fiable telles que Nanoutcha (Gold de Becourt) et Rouble (Apache d’Adriers x Gold de Becourt). Dans cette souche, on sait que les chevaux ont normalement un bon équilibre, un bon mental, un galop facile : pour les amateurs le but est qu’ils aient un cheval sympa pour se faire plaisir », développe-t-elle. Litchi de la Bride (Paladin des IFS x Double Espoir) est une des meilleures pouliches orientée saut d’obstacles de l’élevage nous a affirmé Marion Bourdoncle

Mère de Syvana de la Bride et Victorio de la Bride

Cayetana, anciennement appelée Syvana de la Bride (Robin II Z x Papillon Rouge) a été montée par Frédéric Busquet puis Steve Guerdat sur des CSI5*. Elle appartient à un propriétaire mexicain et, aujourd’hui, c’est à son tour de s’illustrer en compétition avec elle. Victorio de la Bride (Robin II Z x Papillon Rouge) a été piloté jusqu’en CSI3* par Nicolas Delmotte. Actuellement, l’hongre performe sous la selle de la cavalière suisse Constance Bertherat. 

Alois de la Bride (Hornet Rose x Calvaro) a gagné les 7 ans en Amateur Elite de concours complet en 2017 avec Morgan Payement. Cette année, il a débuté les CCI3*. « C’est assez drôle, nous avons une poulinière, Quoccaïne de la Bride (Calvaro x Barigoule), qui a pas mal d’anglo dans le papier, et elle nous produit des chevaux de concours complet », affirme la cavalière. « On exporte aussi des chevaux en suisse, aux États-Unis, en Espagne : les gens viennent de loin pour voir nos chevaux », confirme-t-elle.

CHEVAUX À VENDRE SUR FIND YOUR HORSE : 

8 chevaux de 2 ans, prenant 3 ans en 2020, sont à vendre. Parmi eux : 

  • Havatar De La Bride (SF, Eldorado Van De Zeshoek x Neo D'aunou) est le « chouchou de l’année », insiste Marion Bourdoncle. Mot de l’éleveuse : il a un galop formidable, un super équilibre. Il est facile comme tout, il veut bien tout, tout le temps. Ce cheval a 2 ans mais il a déjà 10 ans dans la tête. 
  • Hermano De La Bride (SF, Candy De Nantuel x Nouma D'Auzay) est un petit cheval guerrier. Mot de l’éleveuse : il est tonic, on sent qu’à terme ce sera inarrêtable, il est joueur vif et très réactif sur les barres.




Crédits photos : Droits réservés


Tags : élevage , élevage de la bride, foal, poulain, avenir , élevage , élevage de la bride, avenir , élevage , élevage de la bride, avenir , élevage , élevage de la bride, avenir , élevage , élevage de la bride, avenir , élevage , élevage de la bride, avenir