FINDYOURHORSE.COM

le web au service du cheval

Déposer une annonce Mon compte
HOME > SOINS DU CHEVAL > On a testé les gants RÉCRÉATION de chez RACER
SOINS DU CHEVAL - 22 novembre 2019
On a testé les gants RÉCRÉATION de chez RACER
écrit par Léa TCHILINGUIRIAN

Presque indispensables à la tenue du cavalier, la marque RACER offre un large choix de gants d’équitation adaptés à chaque main et à toutes saisons. Pour notre part, nous nous sommes penchées sur les gants de grooming, appelés les gants RÉCRÉATION. 

La marque RACER, créée en 1927, est un gantier français. À l’origine, les gants proposés à la vente sont destinés aux motards, cyclistes et skieurs. L’année dernière, lors d’Equita Lyon, Andy Chansel a dévoilé la gamme équitation. Aujourd’hui, celle-ci contient différents modèles adaptés à toutes disciplines (saut d’obstacles, dressage, polo, extérieur,…), toutes saisons et toutes tailles.    

De notre côté, ma jument et moi, avons testé le gant RÉCRÉATION. Ce modèle promet de lui offrir un moment agréable en étant massée. Il peut être utilisé pour faire des shampooings en enlevant les impuretés incrustées dans le poil. Ses picots et ses pads techniques permettent de stimuler naturellement la microcirculation sanguine et de favoriser le renouvellement cellulaire et la récupération. Ce gant se dit également diminuer le stress tout en réduisant les tensions. Pour notre part, nous l’avons essayé sur poil sec avant une séance de dressage à basse température. 


FICHE CHEVAL

Avec son caractère « très jument », c’est un excellent test à effectuer avec elle : va-t-elle être détendue et apprécier ?


On a testé pour vous les gants RÉCRÉATION 

À la main du cavalier, c’est un gant très agréable à porter : il est fin ce qui permet d’être au plus proche de la peau. Il est fabriqué avec du nylon résistant et se ferme avec un scratch.

À son habitude, Belle Zora a plutôt été agitée les premières minutes, attentive à mes gestes et au moindre bruit. Non, ce n’est pas une brosse mais des gants ! Curieuse, elle s’est laissée tenter en reniflant le gant. Massage des tendons de haut en bas, son encolure s’est progressivement descendue et ses paupières tombaient. Belle Zora est devenue immobile et a profité de ce moment de détente.

Je suis ensuite remontée à son garrot tout en massant le long de sa colonne vertébrale en faisant des gestes circulaires. Toujours aucune réaction de sa part avant d’arriver à cet endroit plutôt sensible chez les juments : le ventre. Fidèle à elle-même, encolure relevée et oreilles en arrière. Il faut vraiment être très délicat lors du massage de cette zone pour que le cheval y trouve son confort. Enfin, j’ai terminé par l’encolure et l’arrière des oreilles : doucement, elle est venue se poser sur mon épaule, la tête de plus en plus lourde.


Prendre son temps

Une fois à cheval, Belle Zora m’a paru plus détendue avec elle-même et s’est rapidement mise au travail en étirant bien son dos. Pour les chevaux sensibles qui ne sont pas de grands adeptes des soins et du brossage, je conseille de prendre son temps lors du massage et être très délicat. N’attendez pas de lui qu’il soit sage et détendu au premier geste : l’équidé doit découvrir les sensations. Petit à petit, il va comprendre que c’est un moment de détente que lui offre son cavalier.




Crédit photos : DR.


Tags : soin , cheval, gants, RACERGLOVES, soin , soin , soin , soin , soin